Prénoms et généalogie.

Aujourd’hui, il  sera question de prénoms. Choisir un prénom, c’est pour la vie et celui qui nous est attribué le jour de notre baptême ne peut pas être changé si facilement. Le site officiel de l’administration publique française, explique;

Pour changer de prénom, la personne doit justifier d’un intérêt légitime. C’est le cas si :

  • son prénom ou la jonction entre son nom et son prénom est, par exemple, ridicule ou peut lui porter préjudice,
  • ou si elle veut franciser son prénom.

L’adjonction ou la suppression de prénoms peut également être demandée.

Histoire des prénoms;

C’est au cours du haut Moyen Age que le système nom+prénom supplante le nom unique et que le prénom renforce le nom. Au XIème et XIIème, les prénoms sont d’origine germanique (Aimeric, Gerald, Bernard), d’origine chrétienne, ( Pierre, Jean), ou profanes d’origine gréco-latine  (Achille, Adonis).
Les prénoms chrétiens  sont soit empruntés à l’ancien testament, ( Benjamin, Daniel, David), soit des noms se rapportant à Dieu, symboliques, (Benedictus, Donadeus, Dominicus) , ou encore empruntés au nouveau testament, aux saints et aux martyrs.
A partir du XIV, XV apparaissent les prénoms des saint locaux, Léonard, Martial, Maixent. De saints plus récemment « promus », Antoine, Yves, François et Claude apparaissent au XVè puis les saints de la famille du Christ; Joseph, Anne.
Dans la période classique, donner un prénom est devenu l’acte central du baptême, baptême qui se fait le jour même ou le lendemain de la naissance à l’église de sa paroisse. C’est alors le parrain qui dans presque tous les cas transmet son prénom à l’enfant. Le choix des parrains et marraines se fait dans la parentèle directe ou par alliance et les règles sont plus ou moins strictes selon les époques et les régions.
En Dordogne, au XVIII les parrains et marraines étaient choisis de façon stricte;
                     premier enfant ; parrain grand père maternel, marraine grand-mère paternelle
                     second enfant        parrain grand paternel , marraine grand mère maternelle
En 1765, c’est le cas pour les enfants de Jean Desages et Suzanne Roy.
Jean Desages et Suzanne Roy sont tous les deux nés en 1739 en Dordogne se marièrent en 1764 et eurent 12 enfants entre 1764 et 1780.
1 L’aîné un garçon, naît le 20 juin 1765 eut pour parrain François Roy grand-père maternel et pour marraine Marguerite Duranthon, grand-mère paternelle; il se prénomma donc François.
2 le deuxième une fille née le 17 août 1766, parrain Jean Desages, grand-père paternel et marraine Roy Suzanne, sa tante, sa grand-mère maternelle étant décédée en 1752, et se prénomma Suzanne, prénom également de son arrière grand-mère maternelle.
3 la 3ème une fille née le 28 juillet 1768 se prénomma Marguerite, prénom de sa grand mère paternelle.
A partir de la quatrième, le choix semble plus large mais reste classique
4 Desages Marie 1769
5 Desages Jean François 1772, mon aïeul.
6 Desages Pierre 1773
7 Desages Thérèse 1774
8 Desages Pierre 1775
9 Desages Léonard 1776
10 Desages Suzanne 1778
11 Desages Cécile 1778
12 Desages Pierre 1780
repartition prénoms masculins blog

Hérédis 2014; répartition des prénoms masculins 07.2015

A la même époque, dans le Poitou, les règles semblent moins strictes, même si les prénoms restent classiques et liés à la famille proche.
Louis Proust né vers 1730 et Catherine Girard vivant à St Leger de la Martinière(79) ont eut 6 enfants.
1 Proust Louis, Pierre, Jean; 1754. Il porte le prénom de son père, et de son grand-père paternel, Louis;  prénom de son grand-père maternel Pierre et  celui de son oncle et parrain Jean.
2 Proust Marie Catherine 1755 prend le prénom de sa mère, et Marie sa grand-mère maternelle.
3 Proust Louis 1761
4 Proust Suzanne 1763; prénom de sa grand-mère paternelle.
5 Proust Marie 1767 et sa sœur jumelle.
6 Proust Catherine Jeanne. parrain et marraine sont Pierre et Jeanne Girard, les deux petites filles sont  baptisées au désert.
Toujours dans le Poitou, la branche Desré, Dairé suit plus ou moins les même règles, au moins pour les garçons.
1 Desré René et Anne CinqMars se marie à Breloux (79) en 1765 et ont au moins quatre enfants.
2 Desré André 1767, prénom du grand-père maternel
3 Desré Marie 1769, parrain et marraine inconnus.
4 Desré René 1770, prénom du père et prénom masculinisé de la grand-mère paternelle, Renée. Il y aura par ailleurs, toujours un René dans la descendance.
5 Desré Marie 1772.
Dans le Pas-de-Calais, à la même époque, ils semblent transmettre essentiellement  le prénom du père.
Lethellier Henri Joseph 1758
fils Lethellier Henri Joseph 1806
fils Lethellier Henri joseph 1839
Lethellier Henri Louis Joseph 1865, fils aîné de Lethellier Alfred Louis et Thellier Rosa….
Les filles se prénomment Henriette, Sabine, Scholastique, ou Bernardine.
Du côté Mellier toujours dans le Pas-de-Calais, on transmet en priorité pour le garçon le prénom du grand-paternel puis maternel sans tenir compte des prénoms des parrains.
Ainsi Guillain Joseph Martin né en 1760 est le petits fils de  Guillain Joseph Martin né vers 1685 et échevin à Pernes (62), mais son parrain se prénomme Jacques François.
Ce ne sont que des remarques familiales, il faudrait étendre les recherches à une paroisse ou même à un canton, pour en tirer des conclusions valables. Il semble néanmoins que chaque branche  a une façon qui lui est propre de prénommer ses enfants. Transmettre le prénom du père ou du grand- père paternel, semble par contre être une constante dans toutes ces régions.
Par contre, quand Antoine Patureau et son épouse Marie Sicaud prénomment leur Ier fils Lesbon, en 1768, la signification est clairement protestante. Peu le sont aussi clairement, ils les choisissent  alors plus souvent  dans l’ancien testament, Abel,David, Daniel, Benjamin, Isaac, Joseph,Marthe, Judith.  Les contraintes pesant sur eux depuis la révocation de Nantes devaient les inciter à la prudence jusqu’à la révolution.
La situation change à la révolution.
Fin 1792, les curés sont dessaisis des registres paroissiaux sur lequel l’inscription des baptêmes, mariages et sépultures étaient obligatoires. Les déclarations sont toujours obligatoires mais à la maison commune de la ville. Apparaissent alors des prénoms républicains qui peuvent être agreste ou floraux. Dans ma généalogie, pas de petite fille prénommée Prune, Girofle, Mélisse ou Cerise, ni de garçon Thermidor, Floréal ou Messidor  qui sont les mois du nouveau calendrier républicain, non plus les prénoms Liberté, Egalité, Vérité, qui devait être un manifeste des valeurs morales de leurs parents. Certaines familles font preuve de plus de fantaisie que les autres, François Patureau Laborie et Anne Marin demeurant en Dordogne auront Sara Zénobie en l’an 9 (1800), Suzanne Clémentine (1807) et Françoise Nanci (1808), quant à Jean Desages et Anne Maurance ils auront une fille Suzanne Soffie an 4 (1795) , Marie Antoinette (1799) également en Dordogne. Le Poitou et le Pas-de-Calais restent très classiques.
repartition des prénoms féminins 07.2015

Hérédis 2014, statistique des prénoms féminins 07.2015

Les prénoms multiples désignent les prénoms composés comme plusieurs prénoms indépendants et apparaissent à partir de 1850 dans la branche Dordogne, Lot et Garonne, mais a toujours existé aussi loin que je sois remontée dans la branche du Nord;
Boyaval Jean Baptiste 1735-1791
Decaufour louis Barnabé Joseph  1736-1820
Lesigne Marieanne Françoise 1738-an XI
Martin Joseph François
Florent Marie Isabelle 1733-1764
Blondelle Jacques Antoine Joseph  1733-1801
Le prénom Joseph apparaît souvent en dernier prénom masculin ou féminin à partir de 1730 dans cette région du Pas-de-Calais.
Dans le Poitou, sur une même période entre 1750 et 1790,  les garçons Proust se prénomment Pierre, Jean, François, exceptionnellement jean Pierre ou Jean Louis certainement pour les distinguer dans une grande fratrie ou transmettre plusieurs prénoms. Les filles se prénomment Jeanne, Marie, Madeleine, Louise, Michelle et pour exception, Catherine Jeanne et Suzanne Jeanne.
A partir de 1850, le stock des prénoms s’élargit, Hector Desages 1833-1925, Numa Desage 1868-1953, Nelly Moreau qui a donné son prénom au blog,mais la durée de vie des prénoms est alors moins longue, et marquent une génération passée, a tel point que certains prénoms peuvent presque donner l’année de naissance.
L’inspiration maintenant résulte plus de références culturelles, littéraires, historique, ( Eugénie), cinéma, mais aussi modification des prénoms existants, Marie, Maria, Marianne,…Marine, ou François, Francis, Franck.

Elisabeth Horowitz, spécialisée  dans l’étude et l’analyse du fonctionnement de l’arbre généalogique, nous parle de l’importance de ce prénom pour un nouveau-né.

L’attribution d’un ou plusieurs prénoms est d’une importance décisive pour la destinée du nouveau-né, car le prénom est l’incontestable parole bâtisseuse de la vie. Au-delà de l’étymologie du prénom lui-même, il existe une ou plusieurs motivations conscientes ou inconscientes qui participent à son choix. L’attribution d’un prénom déjà présent dans l’arbre généalogique peut revivifier certains signifiants qui y sont associés, il faudra faire attention dans ce cas aux éléments du passé familial susceptibles d’être réactivés par le réemploi du prénom d’un ascendant. Le choix du prénom est intimement lié au projet familial (conscient et/ou inconscient) et peut de toute évidence influencer notre destinée. L’intérêt premier de la recherche psychogénéalogique est donc logiquement de repérer si les prénoms attribués aux descendants existent préalablement dans la lignée. Il n’est pas rare qu’un prénom soit déjà inscrit dans l’histoire familiale et redonné à un enfant sans que l’on s’en rende compte.
http://www.geneasens.com/references/L_enfant_et_l_arbre_g%C3%A9n%C3%A9alogique.html
fées berceau

Disney, les trois fées se penchent au dessus du berceau de la belle au bois dormant

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s