Un cousinage inatendu.

L’idée de trouver un lien généalogique entre mon grand-père et ma grand-mère paternels pour la branche poitevine a toujours été dans mon esprit. Au jour d’aujourd’hui je n’ai pas l’ombre d’une piste. Je ne désespère pas. Par contre je n’avais pas imaginé cela en ce qui concerne l’ascendance de mon conjoint et la mienne ;   cousins!…. J’ai été la première surprise.

Cette ascendance nous mène à Vouillé (79), à côté de Niort et nous parle de Jean Moreau et Marie Belot(Billot).

Les parents de Marie Belot sont de Vouillé. Jean Belot et Marie Doray sont protestants et se sont mariés à Mougon le 15 mars 1648 (non filiatif). Ils sont nos ancêtres communs. Deux de leurs enfants sont connus; Michel né vers 1648 et Marie née vers 1667, notre aïeule.

Pieter Brueghel l’Ancien, danse de mariage paysan,1566.Detroit Institute of Arts

Marie Belot épousa Jean Moreau avant 1677. Ils eurent au moins 9 enfants, nés à Vouillé entre 1678 et 1696. Le jeune couple ainsi que leurs deux aînés Anne née à Mougon en 1678 et jean né à Vouillé en 1680 firent parti des nouveaux convertis en 1681. La famille a abjuré la RPR le 10 aout 1681.

Pierre Fougrain âgé de 30 ans et Suzanne Billot sa femme 23 ans, Jean Moreau âgé de 28 ans et Marie Billot sa femme âgée de 24 ans ayant Anne 4 ans et Jean 1 ans. AD79 Vouillé BMS 1MI EC 239 R 669 vue 40/189

Anne l’ainée de la fratrie, née en 1678 est l’aïeule de mon conjoint. Elle passa son enfance à Vouillé, puis épousa le 7 novembre 1695 à Vouillé Jacques Sauquet.

Ce septième de novembre 1695, ont été épousé en face de l’église jacques sauquet à anne moreau en présence de gilles sauquet, oncle louis sauquet frère andré esmerit cousin germain pierre belot cousin germain jean belot cousin germain gilles michelet qui ont déclarés ne savoir signer. Baussay curé de Vouillé. AD 79 Vouillé BMS 1676.1698 vue 158

Après Anne et Jean, il y eu Marie en avril 1683, une autre Marie en mars 1685, Madeleine en juillet 1686, Pierre en octobre 1689, Jeanne en 1693, Marie en juillet 1696 et André né vers 1688.

Les enfants Moreau se marièrent à Vouillé, près de Niort. Après Anne Moreau et Jacques en 1695;

André Moreau se maria à Jeanne Brisset en octobre 1711.

Pierre (1689) et Jeanne (1693) Moreau épousèrent le même jour, 19 novembre 1714 l’un Françoise Esmerit, l’autre Pierre Esmerit. André Moreau et Jacques Sauquet étaient témoins. Le troisième couple Jacques Hipau et Suzanne Thibault fait également parti de mes ancêtres. Suzanne et Françoise Esmerit étaient cousines.

Le 19 novembre 1714 ont été épousé en face de l’église, pierre moreau et françoise esmerit, pierre esmerit et jeanne moreau, jacques hipau et Suzanne Thibault, en présence d’ andré moreau, jacques sauquet, pierre Michelet, jean mousset, antoine hipau jean hipau jean esmerit  michel bellot qui ont déclarés ne savoir signer sauf les soussignés jean mousset et P moreaux. AD 79 Vouillé; BMS 1711-1735 vue 29.

Marie Moreau (1696) épousa Pierre Brisset en octobre 1718.

Pierre Moreau et Françoise Esmerit sont mes ascendants.

La descendance d’Anne Moreau;

Anne Moreau x (1695 Vouillé) Jacques Sauquet

Jacques Sauquet X (1746 Niort) Marie Damour

jacques Simon Sauquet X Chiron Marie

Jean Sauquet X (1808) Durand Elisabeth

Pierre Sauquet X (1838 Usseau) Madeleine Ristord

Olive Sauquet X (1863 Priaires) Louis Eugène Guitteau

Anais Guitteau X (1886 Usseau) Adolphe Manifier

Berthe Manifier X (1906 Beauvoir sur Niort) Pierre Charron

Jean Charron 1907 le grand-père de mon mari

La descendance de Pierre Moreau;

Pierre Moreau X (1714 Vouillé) Françoise Esmerit

André Moreau x (1744 Vouillé) Jacquette Hipeaux

Pierre François Moreau X (1774 Vouillé) Louise Legeron

Henriette Moreau X (1806 Ste Néomaye) Jacques Moindron

Marie Jeanne Moindron X (1835 Ste Néomaye) Pierre Bergeron

Marie Louise Bergeron X (1871 La Crèche) André Dairé

Eugène Dairé X (1907Paris) Blanche Vacher

Madeleine Dairé  (1907.2008) ma grand-mère

Ancien cimetière de Breloux, tombe d’Eugène Dairé

Jean Moreau et Marie Moreau sont le Sosa 3522 et 3523 de mon époux alors que pour moi ils sont les Sosa 1392 et 1393. Anne Moreau et son frère Pierre avait 11 ans d’écart et Pierre avait 6 ans lors du mariage de sa sœur aînée.

Si on regarde leur lieu de mariage et plus précisément leurs lieux de résidence on constate qu’ils se sont éloignés l’un de l’autre. La famille Sauquet est rapidement partie de Vouillé pour Niort jusqu’au mariage de Jean Sauquet maréchal avec Elisabeth Durand à Usseau(79). Ils sont resté ensuite dans ce secteur.

La famille Moreau quant à elle est restée trois générations sur Vouillé avant d’aller à Ste Néomaye puis rapidement à La crèche où est enterré Eugène Dairé.

Il est vraisemblable que Anne et Pierre se soit peu connus compte de leur écart d’âge et de leur éloignement géographique. Néanmoins c’est par leur intermédiaire que moi et mon époux sommes cousins à la 11 ème génération…Le plus drôle, c’est que je n’ai trouvé aucun lien avec Nelly Moreau, ancêtre du Poitou. C’est un vrai tour généalogique. Certes le nom de Moreau est très répandu dans la région, mais c’est une autre histoire.

Une réflexion sur “Un cousinage inatendu.

  1. Bonjour,
    Je m’appelle alain salmon, 67 ans et suis le petit neveu d’Alfred Salmon (frère de mon grand père Casimir). Je suis le fils de René Salmon, un des frères de la Brasserie Salmon Frères à Pernes où j’y ai vécu mes 23 premières années. Je serais intéressé à dialoguer avec vous car je connais une partie de la généalogie Salmon, une partie de l’histoire de la Brasserie, et la vie sociale à l’époque de mon enfance et de mes parents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s