Identifier et retrouver un baptême protestant sous l’Ancien Régime.

Vous l’aurez compris, ma généalogie est à moitié protestante, à moitié catholique. Pour les baptêmes catholiques, les recherches portent principalement sur les registres paroissiaux du lieu d’habitation, la difficulté étant de suivre leurs migrations. Contrairement aux idées reçues, nos ancêtres bougeaient, changeaient de paroisse. Pour les baptêmes protestants, c’est plus compliqué…et intiment lié à l’histoire.

Lire la suite

Pierre Moreau, instituteur de la IIIème République.

En 1844, Louis Moreau (Sosa 36) ex-militaire revient au pays et épouse Marie Girard originaire d’Aiffres (79). Ils sont alors tous deux domestiques à Breloux (La Crèche 79). Lui a 33 ans et Marie 39 ans. Ils auront un seul enfant, Pierre  (Sosa 18) qui nait le 23 février 1845 à 11 heures dans la commune de Breloux. Louis Moreau ne signe pas.

Pierre passera son enfance à Breloux et suivra de très loin la guerre civile de 1848, la proclamation de la République, l’élection de Louis Napoléon. Il ira à l’école, et découvrira sa vocation, devenir instituteur.

Lire la suite

1788, Pierre GIRARD et Marie GIRARD

1788, Pierre GIRARD (Sosa 306) et Marie GIRARD (Sosa 307)

Mais revenons à Pierre GIRARD fils aîné de Pierre Girard et Marie Proust, que nous avons perdu de vue depuis son mariage avec Marie GIRARD en 1743. C’est sur ce registre « commune indéterminée 1788.1788  » que je retrouve sa trace.
Aujourd’hui 9 septembre 1788 se sont présentés devant nous pour se conformer aux dispositions de l’édit du mois de novembre dernier, Pierre GIRARD, garde étalon demeurant à la Poinière paroisse de Beaussais, assisté des témoins ci après nommés, nous a déclaré que quoi qu’il ait reçu la bénédiction nuptiale en face de l’église romaine, en la paroisse de Sepvret (79) lorsqu’il a contracté mariage avec Marie GIRARD depuis décédée ainsi qu’il l’a déclaré au greffe de la prévôté royale de Melle, conformément au règlement et qu’il a aussi fait baptisé Jeanne Suzanne le 8 juin 1750, il a cependant eu deux autres enfants du même mariage qu’il a fait baptisé au désert savoir Marie Catherine née le trente avril 1755, et présentée au baptême le 25 juin suivant par Louis PROUST et Catherine GIRARD deuxième, Suzanne Jeanne née le 2 mai 1757 et présentée au baptême le 27 juillet suivant par Pierre et Jeanne GIRARD ainsi que le tout a été constaté par les certificats qui nous ont été présentés et l’attestation des dits témoins.
de laquelle déclaration le dit GIRARD nous a requis ainsi que nous lui avons…
AD 79 commune indéterminée 1788-1788 vue 72
cet acte de régularisation confirme ce que j’avais déjà découvert; Pierre GIRARD protestant, garde étalon à la Poinière de Beaussais, veuf de Marie GIRARD il a eu 3 filles.
Jeanne Suzanne 8 juin 1750
Marie Catherine 30 avril 1755
Suzanne Jeanne 2 mai 1757
nous descendons de ces trois femmes, j’ai bien dit les trois.
girard jeanne suzanne

GIRARD jeanne

girard marie catherine

GIRARD Marie

girard suzanne jeanne

GIRARD Suzanne

et elles signent …..

Commune indéterminée, 1788.

commune indéterminée, 1788.     Pourquoi 1788 et pourquoi commune indéterminée me diras tu? J’ai pensé la même chose tant et si bien que j’ai tourné autour pendant 1 an. À quoi bon ce registre alors que mes ancêtres sont nés avant ou après 1788 ? Mais les archives ont plus d’un tour dans leur sac. Nous sommes en 1788 , Au siège royal de la sénéchaussée de Civray; En préambule:

 

non catholiques
mariages
Registre pour servir à inscrire les déclarations de mariage des personnes non catholiques ..du siège royal de la sénéchaussée de Civray, conformément à l’édit du roy, concernant ceux qui ne font pas profession de la religion catholique, donné à Versailles au mois de novembre mille sept cent quatre vingt sept, enregistré au parlement le 29 janvier suivant, contenant celui ci 84 feuillets collés et paraphés pour le premier par nous Jacques Jean Marie FRADIN, écuyer seigneur de Belabre, conseiller du roy, lieutenant général commissaire, enquêteur examinateur d’ancienne et nouvelle création au conté sénéchaussée et siège royal du roy, étant en notre hôtel à Civray le 1 juin 1788.

Mon œil s’allume, mon oreille s’étire et je mets le panneau  »ne pas déranger  » Virtuel bien sûr. Souvenez- vous les protestants  avaient perdu toute existence légale depuis la révocation de l’édit de Nantes (1685) et déclaraient les naissances et mariages dans des assemblées, au désert et les décès devant le juge de la sénéchaussée de Melle . Dans ces 84 feuillets, J’ai trouvé la déclaration.

Jean PROUST et Suzanne Jeanne GIRARD.
François MAGNERON et Jeanne NICOLAS.
Pierre GIRARD et Marie GIRARD.
Jacques FOUASSEAU et Jeanne Suzanne GIRARD.

Tous sont nos ancêtres de ton côté Nelly,un non trouvé, le mariage de Pierre PROUST et Marie Catherine GIRARD…..j’ai appris qu’il ne faut  négliger  aucun registre quand on recherche des actes protestants.
à suivre……